• Khamlia (village Gnaoua) - Erg Chebbi - Merzouga

    Préparation des équipements, distribution des compléments et de l'eau... à partir de 17h30 hier à l'auberge berbère.

    Tout le monde est à la fois excité et "angoissé" à l'idée de se lancer dans une telle traversée dont nous avons estimé le temps, vu les niveaux très différents des marcheurs, à 8heures de marche minimum.
    Le transfert vers le lieu de départ est prévu à 18h00 pour un départ effectif a 19h.

    Nous accusons pourtant un retard de 30 mn à cause d'un pneu de 4x4 crevé et gonflé par les moyens du bord.

    Concernant le nombre de partants, tenez-vous bien :

    • 15 marcheurs plus un guide expérimenté !
    • sur le flanc des dunes, 5 dromadaires pour assistance de 1er niveau : ravitaillements au PC et récupération des marcheurs fatigués.
    • 2 assistants conducteurs avec leurs véhicules 4x4 pour rapatriement des marcheurs qui souhaitent rentrer au campement.
    • et Quads en alerte en cas de nécessité absolue !


    Le guide en tête et moi-même (Mounir Essayegh) en queue pour gérer les retardataires, la marche est lancée.

    Un peu fastidieuse sur la première 1/2 heure, les choses sont rentrées dans l'ordre et le premier rythme de la marche s'est installé.

    Nous avons assisté à un beau coucher de soleil et une levée de la pleine lune. Ciel un peu voilé. Quelques marcheurs ont fredonné la Marseillaise pour célébrer le 14 juillet (!).

    Le vent de sable et de face gêne sérieusement les marcheurs.


    Environ 2heures plus tard, nous avons retrouvé nos dromadaires au premier PC. Ravitaillement et première "livraison" de 5 marcheurs fatigués. Finalement ces mêmes marcheurs sont rentrés au campement grâce aux véhicules d'assistance.


    La marche a repris sous une nuit éclairée par la pleine lune. Les lampes frontales ne sont qu'accessoirement allumées. Le vent de sable souffle toujours aussi fort.

    Au bout de 1h30, de nouveaux marcheurs sont fatigués. Nous avons dû faire un petit détour pour croiser les dromadaires, Tout le monde a profité de cet "intermède" pour se revigorer et 3 nouveaux marcheurs fatigués sont montés sur les dromadaires.

    Nous ne sommes plus que 8 à marcher. Le rythme et plus soutenu. Le vent de sable n'a pas baissé et 2 marcheurs ont accusé le coup. Nous avons appelé l'assistance motorisée pour les rapatrier, 3 autres marcheurs ont préféré le dromadaire pour continuer et 1 marcheur reposé a décidé de reprendre la marche.


    Vers 1h15 du matin environ, nous sommes repartis seulement à 4 marcheurs, plus le guide, pour finir le dernier tierrs de la traversée. Le vent de sable s'est un peu calmé.

    Sur un très bon rythme, nous avons avancé regroupés avec des temps de pause courts jusqu'à l'arrivée finale à 3h30 du matin.

    Les 4 finalistes:


    - Mehdi Essayegh de bout en bout comme un grand marcheur et Benjy, l'autre ado qui nous accompagne depuis le début, qui, après une petite pause dromadaire, s'est relancé jusqu'au bout. Un grand grand bravo et chapeau bas à ces jeunes marcheurs qui cachaient bien leur talents d'endurants.


    - Arnaud Mollaret et Mounir Essayegh qui relèvent ensemble le défi de la Djebelya Grrand Raid (d'une mer à l'autre à travers le Maroc).

    Un grand bravo et félicitations a tous les autres marcheurs qui nous ont accompagnés, c'est-à-dire : Marie-Louise, Aida, Lottie, Dominique, Monia, Catherine, Auguste, Jean-Charles, Hamza, Azzeddine et Yann.

    Un grand Merci à Youssef Ounir, gérant de l'Auberge Berbère avec qui tous les détails de la logistique de l'assistance 1er et 2ème niveau, ainsi que celle en cas d'urgence, ont été réglés..

    Un grand Merci a notre Guide Hamid Boumesshoul dont les yeux et le sens de l'orientation se passent des meilleurs GPS ! Merci également à notre formidable chamelier Bakkar

    Tous nos remerciements à notre partenaire RedBull dont une équipe a bravé la température et le vent de l'erg en cette période de l'année pour nous accueillir à notre arrivée.

    Un grand merci à tous ceux que je n'ai pas cité et qui ont contribué à la grande réussite de ce treck de nuit dans l'Erg Chebbi.

    Ce soir, la caravane et les coureurs sont dans la vallée du Ziz au camping Tissirt à Zouala. Ils n'ont pas de réseau téléphonique... L'équipe de notre partenaire la chaine 2M est en route pour les rejoindre. A 18h, ils passaient Midelt et descendaient vers Errachidia. Nous leur avons indiqué le lieu de bivouac qu'ils doivent rejoindre ce soir...

    Compte-rendu de Mounir...

    "Nous avons quitté nos belles dunes de sable vers 13h.

    Monia Chaieb, l'ostéopathe qui nous accompagne, malgré sa longue marche dans l'erg et une courte nuit, a insisté pour nous remettre les articulations et les muscles en état pour pouvoir reprendre les vtt, y compris Mehdi et Benjy, nos jeunes finisher du treck. Elle avait loin d'avoir tort ! Grâce a ses doigts de fee, nous sommes retapés a neuf  !

    Rien a signaler entre l'erg et notre point de stationnement à 30 km d'Errachida. Notre camping est une véritable oasis avec arbres fruitiers et autres. Le contraste est saisissant entre le désert et la sécheresse du matin et la verdure et l'eau qui coule au camping.
    Nous sommes rejoints par un ami amoureux de la nature, du sport et de la cuisine, notre cher Omar Belkaab. C'est lui qui prend tout de suite les commandes pour nous préparer un dîner digne d'au moins une étoile Michelin !
    Lissane-Eddine et Abdelfettah de RedBull font partie de la grande famille Djebelya et l'équipe de tournage de 2M ne tardera pas a venir. Briefing et plan de l'étape du lendemain longuement étudiée pour la synchronisation du départ sous l'arche de Redbull et les actions de tournage 2m. Deux écoles a Errich sont au programme associatif solidaire. Les vttistes doivent avancer pour pouvoir être présents au moins à la premiere distribution. Couchage à 1h du matin pour un réveil a 6h30.
    .."


    4 commentaires
  • Distribution de cartables ce matin par les nouveaux arrivés sur la Djebelya... Carnet de bord  Carnet de bord

    Après, nous allons en repérage pour déterminer le point de départ du treck à 19h et l'emplacement des voitures fusibles.

    Tous les détails de la logistique de l'opération sont étudiés et les dromadaires suiveurs réservés.


    1 commentaire
  • Distribution de cartables dans le désert...Nous sommes arrivés à l'Erg Chebbi à l'auberge berbère. Il est 23h !

    L'arrivée de la caravane a été quelque peu fastidieuse à cause de la piste mais Dominique (Momo) se débrouille comme un chef. Un petit ensablement par ci, un petit tractage par là et le tour est joué !


    2 nouveaux 4x4 ont rejoint la caravane pour le treck de nuit dans le désert : les Lebeau au complet, Hamza Essayegh et Lottie.
    Avant notre arrivée cet AM nous-nous sommes déplacés dans une école pour distribuer cartables, stylos, t-shirt et casquettes. Photos de groupe avec dunes de sables en arrière-plan... superbes, même si les images ont quelques difficultés à arriver pour vous faire partager ces instants...

    Demain, RV à 8h du matin dans une école à Merzouga. La nuit va être courte, on n'a pas encore dîné. Distribution de cartables à Merzouga
    Après la distribution des cartables, nous irons en repérage pour déterminer le point de départ du treck et l'emplacement des voitures fusibles. Le départ est prévu à 19h pour assister au coucher de soleil pendant la marche.

     

    Tous les détails de la logistique de l'opération ont été étudiés notamment les dromadaires suiveurs et les voitures fusibles.




    votre commentaire
  • Faute de réseau avec la clé 3G depuis quelques jours, c'est Mounir qui transmet chaque jour les infos à partir de son téléphone... Evidemment, les photos seront mises en ligne dès que possible  à réception via facebook !

    Mounir raconte...

    Étape hyper désertique et au moins 50 degrés au thermomètre....

    Le vent est brûlant.

    La providence du jour : un arbre isolé a 60km du départ et a 150m de la route (pas de chemin).

    La voiture qui nous suit a failli s'ensabler ! Manquait plus que ça.

    Les chèvres qui s'abritaient et broutaient à l'ombre n'étaient pas contentes qu'on les délogent ! On les a récompensées avec du pain sec et les épluchures de concombres et de tomates.

    Décollage a 15h sous le cagnard pour arriver a 17h à Rissani (35 km !). On a avancé exclusivement au mental. Notre camping est a 11 km de Rissani en direction de Erfoud. On fait avec ce que l'on a.

    Gros problèmes de réseau pour communiquer avec la Caravane. Ils se sont inquiétés pour nous.

    A l'heure où j'envoie ce message, c'est une vraie tempête de sable qui nous envahit ! Dommage, je viens tout juste de prendre ma douche.

    Voili, voilou pour aujourd'hui. Demain direction l'Erg, mais on n'y est pas encore !


    votre commentaire
  • Selon Mounir, "une étape ennuyeuse et monotone", agrémentée par une température infernale et un vent d'Est brûlant.

    Mounir raconte... "A mi parcours, en plein milieu du désert, la providence nous a envoyé un abri sous la forme d'une maisonnette en cours de construction, hamdoullah! On y a rencontré 2 personnes d'une extrême gentillesse.

    A notre arrivée à Alnif, la gendarmerie locale, en la personne de son adjudant chef, nous a accueillie avec beaucoup d'égards et de gentillesse. Grâce a elle, nous avons trouvé le mécanicien pour réparer un véhicule endommagé et surtout surtout ils nous ont orientés (après appel téléphonique) vers une auberge avec piscine et sanitaires nécessaires pour camper cette nuit dans des conditions optimales.

    Au nom de la Djebelya, je les remercie vivement pour leur aide inestimable.

    Demain, direction Rissani où nous espérons trouver un lieu de bivouac convenable. Autrement nous avons prévu une solution de repli : directement l'Erg.

    Ce soir grillades au menu, c'est superbe !"


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique