• entrée du kayak et du voilier au port de pêche de TarfayaNous les avons vu arriver de loin après avoir suivi leur déplacement toute la matinée sur le spot Djebelya.

    C'est en musique avec toute l'équipe redbull que nous avons accueilli Mounir et Arnaud sur la plage dans le port de Tarfaya en présence du pacha, de son adjoint et de représentants de la gendarmerie royale et d'enfants de tous ages. L'équipe Redbull,a apporté du son,  de la couleur, des bonbons et des boissons  à leur arrivée... très attendue !

    Repas sardines grillées, suivi d'un superbe tajine de dromadaire (mmmmmmmhhhhh) concocté par Mohamed au bivouac avec l'équipe au complet.

    Vu la difficulté de mettre plus d'une photo en ligne, je vous invite à voir l'étape du jour sur... facebook djebelya

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Toute l'équipe marine vogue vers Tarfaya où nous les attendons avec impatience. Ils sont partis à 5h11 et ont fait plus de la moitié du trajet à l'heure où j'écris : 10h31. Ils sont désormais dans les eaux territoriales marocaines, ce qui nous rassure beaucoup.

    Carnet de bordDepuis hier soir, grâce à M. le Pacha, El Haj Abidine, nous avons l'électricité au campement et le camping car vient d'avoir ses réservoirs d'eau remplis à nouveau (nous étions totalement à sec)  !

    L'équipe redbull est en route de Laayoune vers Tarfaya pour préparer une superbe arrivée à nos coureurs Mounir et Arnaud, ainsi qu'à Dominique, Monia, Félix qui les accompagnent en bâteau.


    4 commentaires
  • Carnet de bordLe musée deviendra notre headquarter pourlocaliser le kayak !

    (plus de photos sur facebook djebelya maroc)

    Ce matin, déplacement du camping car (because batterie low)  vers le Musée St Exupéry* avec les 3 adultes et 3 jeun's restés à terre. 

    La visite à peine terminée, nous recevons un appel de Dominique du voilier qui nous demande de localiser, via le spot djebelya, le kayak, parti à 10h00, piloté par Mounir et Arnaud qui souhaitaient tester sur 2h de temps les conditions maritimes.

    Objectif : préparer leur retour sur Tarfaya dans des conditions optimales. (effectivement, les vagues de 3 à 4 m pouvaient rendre la traversée impossible).

    Pour une question de carburant défaillant, le voilier qui assure leur sécurité a quitté le port 1h après le kayak sans pouvoir joindre Mounir et Arnaud pour les informer du retard (malgré les talkie walkie). Ne les trouvant pas, ils nous appellent pour les localiser sur la mer...

    Du musée de Tarfaya, grâce au spot Djebelya, nous transmettons les coordonnées de Mounir et Arnaud (latitude, longitude) au fur et à mesure, sans pour autant que le voilier arrive à les localiser.

    Ce qui est extraordinaire, c'est que Mounir et Arnaud ont bien vu le voilier sans pour autant pouvoir le contacter ou signaler leur présence !

    Inquiets, nous contactons, de part et d'autre, les autorités espagnoles, ainsi que les autorités marocaines, afin qu'elle retrouvent nos deux navigateurs émérites (pour nous perdus sur l'océan !).

    A 13h31, nous constatons, grâce au spot djebelya que le kayak semble en vue du port de départ à Fuestes... OUF. Nous pensons bêtement qu'un bateau les a récupérés (vu l'état de la mer) mais il n'en est rien : ils sont rentrés seuls avec leur kayak au port !

    En fait, Mounir et Arnaud, partis ce matin en kayak voir si l'état de la mer leur permettait d'effectuer la traversée, n'ont pas vu le voilier les repérer pour les accompagner. Ils ont fait demi tour pour revenir, à la boussole, à leur point/port de départ.

    Ils sont rentrés seuls, sans aide, alors qu'à partir de Tarfaya et au vu du spot, nous avons pensé qu'un bateau les avait récupérés...

    A 15h57,  les équipages du kayak et du voilier sont réunis aux Canaries. Tout le monde va très bien et règle les soucis administratifs avec les autorités espagnoles qu'inquiets, nous avions sollicitées... Précisons à notre décharge que "mieux vaut prévenir que guérir" et que notre inquiétude était réelle, faute d'informations précises, excepté le spot (parfois immobile durant plus de 30 mn...).

    Passés ces instants d'inquiétude non justifiée, nous allons tous faire un tour dans les environs.

    Nous déjeunons à 16h30 et dinons à 22h30 !

    Le voilier, le kayak et leurs occupants (Inch'Allah) quittent les Canaries pour revenir vers Tarfaya demain.

    Précisons que nous avons bénéficié d'un soutien et d'une réactivité chaleureuse du Pacha de Tarfaya, du personnel du musée St Exupéry (qui nous a mis ce matin un bureau immédiatement à notre disposition pour réagir à la demande de Dominique qui souhaitait la position du kayak), de la Gendarmerie Royale Marocaine de Rabat et de Tarfaya (j'occupe leurs locaux au port et une de leurs prises électiques depuis 2 jours pour... informer et suivre le spot Djebelya), de l'ONE qui vient de nous installer une prise au bivouac, de l'ONEP qui nous a alimenté en eau et de l'équipe RedBull, basée à Laayoune depuis hier, en attente de notre appel pour venir animer la plage de Tarfaya pour l'arrivée de Mounir et Arnaud en kayak.

    Beaucoup de péripéties donc pour cette 1è


    5 commentaires
  • Kayak à  bord du Banaba Uno !  L'équipe Djebelya vogue vers les Canaries

    Au Maroc, la Djebelya Grand Raid, c'est parti  ! 

    1ère étape sportive : Tarfaya-Canaries en voilier et retour vers Tarfaya en kayak

     

    Après 1 100 km de route, Mounir Essayegh, Arnaud Mollaret et leurs amis/famille, arrivent à Tarfaya le 27 juin à 19h. H-12 du top départ.

     

    Ce sont ainsi 10 personnes et 3 véhicules - 1 camping car, 1 pathfinder aux couleurs de RedBull et 1 kangoo décoré par Ain Ifrane - qui s'installent en bivouac au port de Tarfaya.

     

    Après une nuit très venteuse et un lever très matinal, Mounir et Arnaud embarquent  ce matin à 9h30, avec leur kayak, à bord du voilier Banaba Uno, piloté par Félix, arrivé hier d'Espagne. Ils sont accompagnés de Monia, l'ostéopathe parisienne venue spécialement au Maroc pour maintenir en forme les coureurs de la Djebelya et de Dominique, responsable de la logistique.

     

    6 amis et membres de la famille, aux côtés de l'équipe de RedBull et des autorités du port de Tarfaya, restent à quai pour les regarder partir vers Pozo Negro aux Iles Canaries.

     

    Il est à noter que la météo et la mer sont peu propices (vent fort, mer agitée) pour cette première très importante étape de 100 km à la voile à l'aller et 100 km en kayak au retour.  Tout le monde reste pourtant très confiant dans les aptitudes mentales et physiques des coureurs.


    1 commentaire
  • Le camping car que nous devions récupérer demain à Marrakech arrive finalement ce soir à Casablanca. Heureusement car il serait difficile de loger tous les dons, l'équipement, le matériel de course et de bivouac  ainsi que la dotation de 240 canettes redbull et toutes les gourmandises harribo que nous a remis hier Foods&Goods dans nos seuls véhicules accompagnants...

    Nos coureurs, Mounir et Arnaud, se sentent très excités et également prêts, moralement et physiquement, à relever le grand défi de parcourir, en pleine canicule, près de 2 500 km en sports propres. Le départ approche et leur performance sera suivie...

    Demain, nous prenons le départ de Casa vers Tarfaya en pleine canicule au rythme du camping-car.

    Redbull nous rejoint lundi. Animation au port de Tarfaya prévue lors du départ vers les Iles Canaries de Arnaud, Mounir et leur kayak en bâteau. Ils reviendront en kayak au Maroc en pagayant non-stop  !

    Animation  sur la plage planifiée à leur retour pour les encourager et les applaudir après 36h de navigation à bras... avant de prendre le vtt vers Tan Tan Plage !!!

    Souhaitons-leur bonne mer, beau temps, bon physique et superbe moral !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique